Energies

Comment choisir la puissance d’un poêle ?

Le poêle à bois ou à granulés est un système de chauffage économique offrant une chaleur sèche et agréable.

Toutefois, il faut choisir cet appareil en fonction de certains critères : le nombre de pièces de la maison à chauffer, la puissance de chauffage souhaitée, etc.

Quel est le principe d’un poêle à bois ou à granulés ?

Un poêle à bois ou à granulés est un appareil autonome de chauffage pour un logement. Le feu prend naissance dans le compartiment rempli de bûches (le foyer) ou de granulés de bois (le creuset), puis la chaleur se répand dans la pièce naturellement ou à l’aide d’une soufflerie proposant plusieurs puissances dans le cas du poêle à granulés. Dans les deux cas, il est indispensable de raccorder votre poêle à un conduit d’évacuation des fumées.

La taille et la puissance du poêle à bois ou à granulés doivent être adaptés au volume à chauffer, au nombre de personnes vivant dans le foyer, à l’isolation de la maison, à la situation géographique de l’habitation, ou encore à votre manière de vous chauffer.

Le chauffage au bois ou à granulés est plus économique que le gaz, l’électricité ou le fioul. Il existe trois familles de poêles à bois : le poêle en fonte, le poêle de masse et le poêle à inertie.

Il est essentiel avant toute chose de déterminer si le poêle servira comme chauffage principal ou comme chauffage d’appoint, en complément d’un chauffage central au gaz par exemple.

Les différents types de poêle

Le poêle à gaz

Ce poêle est pourvu d’un brûleur permettant la combustion de gaz. Il doit être raccordé à une bouteille de gaz liquide. Il faut savoir qu’une grande majorité de ces poêles doivent être raccordés à un conduit d’évacuation.

Le poêle à fioul

Le poêle à fioul, ou poêle à mazout, est équipé d’un brûleur qui met en marche la combustion du fioul. Il est également nécessaire de le raccorder à un conduit d’évacuation.

Le poêle à l’éthanol

Ce poêle est équipé d’un brûleur. Il dispose d’un réservoir destiné à l’éthanol, combustible résultant de la distillation de betteraves ou de céréales. Il est inutile de la raccorder à un conduit d’évacuation.

Le poêle électrique

Ce poêle fonctionne un peu comme un radiateur électrique en imitant l’esthétique d’un poêle à bois. Il ne nécessite aucun conduit d’évacuation, et il suffit de le brancher sur une prise.

comment calculer la puissance d un poêle à bois
Comment calculer la puissance d un poêle à bois ? En priorité en fonction du volume à chauffer © Depositphotos

Comment calculer la puissance d’un poêle à bois ou à granulés en fonction de la surface à chauffer ?

Il est nécessaire de calculer la puissance nécessaire et choisir le kW d’un poêle à bois par rapport à la surface à chauffer. Pour une maison ayant une hauteur sous plafond de 2,5 m, il faut compter une puissance d’1 kW pour 10 m2.

Pour chauffer une pièce de 50 m² ou 60 m2, il faut donc investir dans un poêle d’une puissance de 6 kW.

Cette règle peut donc être appliquée comme suit : 1 kW pour 10 m2 ou 1 kW pour 25 m3. Ainsi, pour une maison de 90 m2, le calcul donne une puissance nécessaire de 9 kW.

Quelle puissance de poêle à bois choisir pour une surface de 100 m2 , 120 m² et 200m² ?

Il faut choisir la puissance du poêle à bois ou à granulés en fonction de la surface et de chaleur désirée.

Pour 100 m2, un poêle à bois 10 kW est bien adapté.

Pour 120 m2, un poêle à bois 12 kW est idéal.

Pour ceux qui désirent utiliser un poêle à bois comme chauffage principal pour une maison de 200m², il faudra alors un poêle de masse ou à accumulation qui affiche une puissance minimum de 20 kW.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page