Comment nettoyer des panneaux solaires ?

Même si la pluie permet aux panneaux solaires de rester relativement propres de façon naturelle, elle ne suffit pas. Les études montrent ainsi que nettoyer ses panneaux solaires, qu’ils soient thermiques ou photovoltaïques, au moins une fois par an, améliore leur rendement de 5 à 15%.

Il suffit pour s’en convaincre de regarder à quelle vitesse les vitres de vos menuiseries extérieures se salissent. Pensez en plus, que les panneaux solaires ne sont pas verticaux mais inclinés suivant une pente de 25 à 35%. La saleté s’y dépose ainsi beaucoup plus facilement que sur les vitrages des fenêtres.

Un nettoyage régulier est encore plus nécessaire en bord de mer, avec le sable et le sel que l’on retrouve dans l’air marin, ainsi qu’en ville à cause des micro-particules. Mais les installations situées à la campagne ne sont pas en reste : les pollens, poussières de terre et autres micro-débris de végétations viennent eux aussi altérer la transparence des panneaux solaires. Si vous êtes dans un secteur où les particules minérales, végétales ou carbonées sont nombreuses, n’hésitez donc pas à répéter à intervalles réguliers les opérations de nettoyage. Et puis il y a aussi les fientes de mouettes, de pigeons ou des divers oiseaux des jardins. Elles peuvent faire des saletés considérables et d’autant plus difficiles à enlever qu’elles sont restées longtemps en place. Elles obstruent fortement le passage de la lumière jusqu’aux capteurs ou aux cellules.

Pour le reste, heureusement, les panneaux solaires ne sont jamais orientés vers le nord, ce qui y limite fortement le développement des mousses. Un problème de moins à combattre !

Quand nettoyer ?

Si vous avez facilement la possibilité de contrôler visuellement l’état de vos panneaux solaires (par exemple quand ils sont installés au sol), c’est idéal pour savoir quand un grand nettoyage s’impose.

À défaut, votre installation solaire est peut-être couplée à un système de contrôle en temps réel de la production (depuis un terminal mobile par exemple) ? vous pouvez alors vérifier régulièrement que l’évolution de la production ne se dégrade pas. De la même manière, vous pouvez aussi tout simplement comparer de temps en temps vos factures d’électricité pour essayer de déceler une baisse précoce du rendement.

Sinon, le plus précautionneux est de prévoir systématiquement un nettoyage au printemps, et en option, un autre à l’automne si vous habitez dans une zone sujette aux micro-particules.

Soyez prudent !

Nettoyer des panneaux solaires n’a rien de difficile. Ce qu’il faut surtout, c’est ne pas faire n’importe quoi. Ne pas faire n’importe quoi, cela veut dire ne prendre de risque ni pour vous, ni pour vos équipements solaires.

Pour garantir votre sécurité, commencez donc par prévoir un matériel adapté. Les panneaux solaires sont en effet très souvent positionnés en toiture. Il n’est donc pas question que le nettoyage de vos panneaux thermiques ou photovoltaïques se transforme en mauvaise chute. Utilisez tout d’abord une échelle qui soit suffisamment grande : elle doit dépasser d’un bon mètre le rebord du toit. Faites-là reposer sur un support stable et solide (pas sur la gouttière).

Enfin, ne prévoyez pas de travailler debout sur l’échelle. Il vous faudra obligatoirement monter sur le toit pour opérer. À cette fin, il faudra aussi que vous utilisiez un harnais de sécurité. Vous pouvez-en louer un plutôt que de l’acheter, chez un professionnel de la location de matériel pour le bricolage. Respectez bien les consignes du fabricant pour enfiler le harnais. Une mauvaise position, par exemple, de l’anneau dorsal peut avoir des conséquences graves en cas de chute. Pensez aussi, avant de monter, à mettre des chaussure antidérapantes. Il serait dommage que ce soit après avoir glissé du toit que vous vous rendiez compte que c’est important. Une autre précaution à prendre : ne soyez pas seul pendant l’opération. Il faut qu’une personne soit présente en bas. Elle pourra en effet vous aider par exemple à tenir l’échelle mais, plus important, elle pourra aussi intervenir en cas d’accident. Si vous montez sur le toit, faites aussi attention aux conditions climatiques. Le toit ne doit pas avoir été mouillé par la pluie car il pourrait être devenu glissant. Évitez également à tout prix le vent qui peut facilement vous déséquilibrer.

Enfin, prenez garde au plein soleil, moins pour vous que pour les panneaux solaires. En effet, au-delà des faibles risques de coup de soleil ou d’insolation, le danger est plutôt de faire se fissurer le verre des panneaux solaires par un choc thermique lié à la différence de température entre le verre qui serait devenu brûlant au soleil, et l’eau de nettoyage dont la température serait beaucoup plus faible.

Reste qu’il est possible de nettoyer des panneaux solaires en toiture sans monter sur le toit. Il s’agit pour ce faire d’utiliser un balai ou une brosse télescopique dont la longueur peut suffire pour une maison de plain-pied, ou d’une perche télescopique. Pour ceux qui sont dans le sud de la France, c’est un matériel qu’on trouve souvent chez ceux qui ont une piscine, et que vous pouvez éventuellement vous faire prêter.

Ce qu’il ne faut pas faire

Quant au nettoyage des panneaux solaires, là aussi il n’y a pas de place pour l’improvisation. C’est pour cela que nous allons commencer par attirer votre attention sur un certain nombre de mauvaises idées qu’il vous faut à tout prix éviter, car elles pourraient provoquer des dommages irréversibles sur vos panneaux solaires.

Tout d’abord n’utilisez pas de produit chimique, quel qu’il soit, pour le nettoyage. En effet, le caractère abrasif des détergents pourrait provoquer des dommages sur la transparence du verre de protection de vos cellules photovoltaïques ou de vos capteurs solaires.

De même, n’utilisez pas de nettoyeur haute pression. L’impact est trop puissant et pourrait entamer le revêtement ou les joints des panneaux. Le conseil est le même concernant le matériel que vous allez passer sur les panneaux : surtout pas d’éponge à gratter ! Songez aux dommages que celles-ci peuvent faire sur les lavabos ou les éviers. Eh bien c’est la même chose pour les panneaux solaires. De manière générale, même avec une brosse, ne frottez pas en insistant trop fort. Vous pourriez rayer le revêtement du panneau et altérer sa transparence et donc son rendement. Préférez les raclettes en mousses ou en caoutchouc avec mouilleur, à celles en plastique.

Comme nous l’avons vu, il y a aussi pour le verre un risque de choc thermique. N’employez donc pas d’eau trop chaude (surtout si il fait froid dehors) ni d’eau trop froide (surtout si le verre des panneaux a été chauffé par le soleil). L’idéal est d’employer de l’eau tiède.

Un dernier conseil : si vous montez sur le toit, ne marchez surtout pas sur les panneaux ! Le verre pourrait se fendre sous votre poids. Trouvez une autre solution que de vous mettre debout sur les panneaux pour que votre brosse ou votre raclette puisse atteindree le centre de votre installation.

Les bons réflexes

Pour nettoyer des panneaux solaires, il faut savoir faire simple.

Si votre eau du robinet est trop dure, n’y ajoutez rien. Mais utilisez à la place de l’eau déminéralisée. En effet, il faut quand même éviter le calcaire qui peut laisser des traces sur les panneaux solaires. De l’eau adoucie fait également parfaitement l’affaire.

Passez votre raclette en des gestes sûrs, amples et appuyés, mais surtout ne l’utilisez pas pour gratter ou pour frotter les tâches. Préférez à la place mouiller un peu plus les zones de saleté qui résistent.

Si vous êtes monté(e) sur le toit, profitez de votre proximité avec les panneaux pour les essuyer, après le lavage à l’eau, à l’aide d’un chiffon sec. Vous obtiendrez ainsi le meilleur rendu final de transparence du verre, sans aucun risque de rayures.

Marc
Salut, c'est Marc, je tiens ce blog pour vous faire partager mes coups de coeur déco et mes conseils de bricolage lorsque je maitrise le sujet. Après 15 ans à faire grandir ma passion pour la déco et le DIY, je passe de l'autre côté de l'écran pour vous parler des sujets qui m'intéressent et qui je l'espère vous intéresseront également !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lisez aussi