Installer un mitigeur thermostatique pour douche ou baignoire

Un mitigeur thermostatique permet d’obtenir et maintenir l’eau chaude qui sort du robinet ou de la douchette à une température définie. C’est un gage de confort (fini les instants glacés ou brûlants sous la douche ou le temps perdu à régler la température de l’eau), de sécurité (pas de risque de brûlure) et d’économie : il n’est plus nécessaire de faire couler l’eau longuement pour en ajuster la température.

installation d'un mitigeur thermostatique
Découvrez toutes les étapes pour installer un mitigeur thermostatique vous-même

L’installation d’un mitigeur thermostatique pour une douche ou une baignoire est donc une option séduisante.

Il faut toutefois comme préalable être équipé d’un système de production d’Eau Chaude Sanitaire (ECS) à Accumulation, c’est à dire intégrant un ballon d’eau chaude (ou cumulus). En effet, la production instantanée d’ECS ne s’accorde pas bien avec l’ajustement linéaire du débit d’eau effectué par un mitigeur thermostatique.

Pour le reste, faire l’installation soi-même d’un mitigeur thermostatique est assez simple. Que ce soit pour une douche ou pour une baignoire, cela ne fait techniquement pas de différence.

Voyons tout cela en détail ci-après :

Installation d’un mitigeur thermostatique

Préparation des raccords

Dans un premier temps, il faut préparer les raccords.

Vérifiez toutefois avant de commencer que l’arrivée d’eau chaude se trouve bien du côté du tuyau situé à gauche des deux sorties murales. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas la peine d’aller plus loin : il vous faudra d’abord effectuer des travaux de plomberie pour inverser la position des deux arrivées d’eau.

Cette vérification faite, pensez à couper l’arrivée générale d’eau et à purger les canalisations concernées en ouvrant le robinet le plus proche.

À l’aide d’un clé plate ou d’une clé à molette, il faut ensuite démonter l’ancien mélangeur ou l’ancien mitigeur ou, à défaut, enlever les bouchons qui ferment les raccords en place.

Avec le mélangeur thermostatique que vous avez acheté, doivent normalement vous avoir été fournis deux raccords filetés femelles « excentrés ». Vérifiez que le côté le « plus petit » de ces deux raccords (normalement il est de diamètre 15 X 21 mm, soit un demi pouce) est bien compatible avec les raccords des tubes qui sont en sortie de mur. Si c’est le cas, tout va bien.

entraxe pour le mitigeur thermostatique
Arrivées d’eau chaude et d’eau froide pour installer le mitigeur thermostatique

En revanche, si les raccords filetés des tubes en sortie de mur sont trop grands, il faudra adjoindre à ces derniers des réducteurs adaptés. Ce sont des raccords à visser à l’aide d’une clé plate ou d’une clé à molette. Avant de visser ces réducteurs, enroulez leur partie filetée de quelques tours tendus de ruban téflon (tournez dans le sens du filetage, c’est à dire dans le sens inverse des aiguilles d’une montre), jusqu’à ce que le filetage ne soit plus visible. Cette précaution assurera leur parfaite étanchéité.

Une autre situation qui peut être rencontrée, c’est celle où les tubes en sortie de mur ne sont pas équipés du tout de raccords filetés. Cette situation peut en effet se présenter dans des installations de plomberie anciennes où les robinets sont soudés directement aux tuyaux. Il va alors vous falloir créer des raccords filetés en utilisant des raccords « olive » (ou raccords bicônes).

Sciez proprement les deux tuyaux avec une scie à métaux. Ébavurez les bords. Mesurez le diamètre du tuyau pour vous procurer les raccords à olive souhaités. Insérez alors pour chaque tuyau l’écrou, la bague (ou olive) et, en butée, la pièce mâle filetée. Puis serrez le tout à l’aide d’une clé.

Préparez les raccords qui vont accueillir le mitigeur thermostatique
Préparez les raccords qui vont accueillir le mitigeur thermostatique

Pré-montage du mitigeur thermostatique

Une fois les raccords prêts à accueillir le mitigeur thermostatique, vous allez procéder à une phase de montage à blanc. Commençons par visser sur les tubes en sortie de mur les raccords femelles excentrés qui vous ont été fournis, jusqu’à ce qu’ils ne dépassent plus que de 4 ou 5 cm environ du mur. Vissez ensuite les rosaces jusqu’à ce qu’elles atteignent le mur.

Ajustez alors le vissage des deux raccords excentrés en vous aidant d’un mètre et d’un niveau, de telle sorte que leur entraxe corresponde parfaitement à celle du mitigeur (voir la distance indiquée dans la notice de montage fournie) et que le dessus de ces deux mêmes raccords soit parfaitement horizontal.

Installez maintenant le mitigeur thermostatique en vissant à la main les deux écrous à fond. Ceux-ci ne doivent alors pas toucher les rosaces. Si c’est le cas, il faut recommencer l’opération de réglage des raccords excentrés, en les vissant moins.

Une fois le mitigeur thermostatique correctement monté, vérifiez une dernière fois son horizontalité et rectifiez si besoin. Vous pouvez ensuite retirer le mitigeur et les rosaces. Mesurez alors très précisément et notez la distance dont chaque raccord excentré dépasse du mur. Puis retirez-les.

Pose finale du mitigeur thermostatique

Vous allez maintenant procéder à la pose du mitigeur thermostatique.

  • Commençons pour ce faire par enrouler du ruban téflon autour des parties filetées des raccords excentrés, en le tournant de façon tendue dans le sens du filetage, jusqu’à ce que ce dernier ne soit plus visible. Mettre ensuite en place les raccords excentrés sur les raccords du mur, en les vissant à l’aide d’une clé, jusqu’à ce que leur éloignement du mur soit celui qui avait été identifié. Vérifiez encore à l’aide d’un mètre que l’entraxe est bonne et à l’aide d’un niveau que l’horizontalité convient. Sinon rectifiez.
  • Prenez ensuite un tube de joint silicone, et comblez l’interstice dans le mur situé autour des raccords excentrés. Vissez ensuite les rosaces.
  • Avant de mettre en place la pose du mitigeur thermostatique, vérifiez que les filtres à impuretés sont bien présents dans les deux entrées et qu’ils sont placés dans le bon sens, c’est à dire leur face bombée orientée vers l’intérieur. Équipez ensuite le mitigeur de joints fibre ou de joints caoutchouc puis vissez le sur les raccords excentrés à l’aide d’une clé plate ou d’une clé à molette. Vérifiez une dernière fois l’horizontalité du mitigeur thermostatique à l’aide d’un niveau à bulle avant de bloquer le serrage.
  • Il vous reste ensuite à raccorder le flexible de douche au mitigeur thermostatique. Vérifiez la présence d’un joint au niveau du raccord et à défaut ajoutez-en un avant de le visser et de bien le serrer à la main. Même chose côté douchette : vérifiez la présence d’un joint et vissez le flexible à la douchette, en le serrant fermement à la main.

Contrôles et réglages du mitigeur thermostatique

Une fois tous les raccords ainsi serrés, contrôlez leur étanchéité en remettant le circuit en eau. Vérifiez aussi le bon fonctionnement de la douchette et – le cas échéant – du robinet en les actionnant.

Il ne vous reste plus maintenant qu’à vérifier l’étalonnage de votre mitigeur thermostatique.

Etalonnage du mitigeur thermostatique

  • Mettez le repère de sélection sur 38 degrés et faites couler l’eau.
  • Mesurez la température de celle-ci à l’aide d’un thermomètre. Si l’eau est à trente-huit degrés, c’est parfait, vous n’avez plus rien à faire. Dans le cas contraire, il vous faudra accéder à l’intérieur du mitigeur thermostatique pour modifier son étalonnage. Pour ce faire, enlevez le cache de la poignée de commande de la température, puis retirez la petite vis à l’aide d’un tourne-vis plat.
  • Enlevez la poignée de commande rotative. Ajustez ensuite la vis de réglage dans un sens ou dans l’autre jusqu’à obtenir une eau mesurée à trente-huit degrés grâce au thermomètre. Replacez alors la poignée de commande en mettant l’indicateur de sélection en face du nombre 38 figurant sur le bloc fixe du mitigeur. Revissez la vis à l’aide du tournevis, puis replacez le cache.

Votre mitigeur thermostatique est prêt pour sa mise en service. Bonne douche !

Marc
Salut, c'est Marc, je tiens ce blog pour vous faire partager mes coups de coeur déco et mes conseils de bricolage lorsque je maitrise le sujet. Après 15 ans à faire grandir ma passion pour la déco et le DIY, je passe de l'autre côté de l'écran pour vous parler des sujets qui m'intéressent et qui je l'espère vous intéresseront également !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lisez aussi