Toutes les étapes pour bien poncer sa terrasse

Le bois est un très matériau idéal pour l’extérieur si tant est qu’il est traité pour supporter les variations climatiques. C’est un matériau qui convient parfaitement à tout type de travaux, de la charpente à la création de tables basses.. et bien entendu en tant que matériau pour terrasse.

A noter toutefois, il représente en général un coût assez élevé pour le propriétaire et nécessite un entretien réalisé à intervalle régulier. Certains traitements le protègent plutôt bien mais cela n’empêchera pas cela qu’il faille garder un oeil car au moindre faux pas, il faudra le retraiter. Lorsque cela arrive, la retouche la plus classique consiste à reponcer le bois.

Si vous ne savez pas comment vous y prendre, vous êtes au bon endroit. Nous allons vous apprendre aujourd’hui à poncer une terrasse en bois de telle manière à se passer des menuisiers professionnels !

Avec les soins du bois adéquat, nous allons également apprendre à optimiser sa pérennité ce qui peut être utile avant de procéder à une réparation plus en profondeur. Quoiqu’il arrive, souvenez-vous que le bois sera toujours sujet à l’usure, à la décoloration et à aux petites fissures, surtout s’il est exposé à la pluie et au soleil. Le bois est un matériau vivant, qu’on se le dise.

Quelle machine pour poncer une terrasse en bois ?

Il est difficile de dire quelle est la meilleure ponceuse pour les terrasse car il y en a beaucoup sur le marché, mais cela signifie aussi que nous bénéficions de nombreuses options pour essayer de réparer (et poncer) notre terrasse en bois par nous-mêmes. Tant que nous n’utilisons aucun produit corrosif et abrasif pour le bois, nous pouvons poncer puis peindre en toute confiance.

Il existe trois méthodes avec des résultats différents pour chaque type de ponçage de terrasse en bois. 

La première méthode consiste à utiliser du papier sablé traditionnel et à effectuer le travail manuellement. Le problème avec cette méthode est qu’elle nécessite beaucoup de temps et que nous allons obtenir des résultats disparates si nous ne sommes pas habitués au « process » inhérent au ponçage à la main.

La deuxième méthode est un peu plus difficile, car elle nécessite l’utilisation d’une ponceuse à tambour. Le problème, c’est que ce type de ponceuse est extrêmement puissant. On peut rapidement donc parvenir à un résultat inégal en matière d’homogénéité de ponçage, et ainsi abîmer encore plus avant les planches de bois.

Dès lors, comment poncer une terrasse sans l’endommager complètement ? 
Avec l’utilisation de la troisième méthode qui consiste à utiliser ponceuse orbitale pneumatique. 

Bien entendu, cela ne signifie que quelque soit le type de ponçage envisagé, il est nécessaire de laver et nettoyer la terrasse pour éliminer les imperfections qui sont coincées dans le bois.

Quel est le moment idéal pour poncer notre terrasse?

Il n’est pas nécessaire de poncer souvent un meuble ou un plancher en bois. Il n’y a pas un moment exact qui nous indiquerait quand nous devons le faire. Si nous ne voulons pas travailler dans l’urgence, une bonne moyenne est de le faire tous les deux ou trois ans pour maintenir un niveau de qualité optimal, c’est à dire pour conserver un bois sain.

Nous pouvons également savoir s’il est temps de poncer une terrasse en versant un peu d’eau sur la terrasse. Si l’eau est absorbée, c’est qu’il est temps de le poncer.

Quels sont les avantages de poncer sa terrasse?

Maintenir l’état de notre terrasse, cette plate-forme d’ouverture sur le jardin si on peut l’appeler ainsi, requiert un travail soutenu et une série d’étapes pour assurer sa pérennité. Que nous cherchions simplement à éliminer la rugosité du bois ou à effectuer un travail de peinture complet, le ponçage est un élément fondamental de l’entretien du bois.

Le « plus » incontournable est que le ponçage des meubles et des sols les rend plus vivants, plus durables, et surtout plus sûr.. en éliminant notamment les échardes. Ceci est particulièrement important lorsqu’il y a des enfants à proximité.

Le deuxième avantage est que nous pouvons dès lors une nouvelle opportunité de vernir ou peindre à nouveau un sol ou un meubles, en éliminant les moisissures et autres agents nocifs pour le bois.

Comment poncer une terrasse: les conseils de base

La première chose à faire est d’obtenir tous les outils et le matériel nécessaires au ponçage du bois dans de bonnes conditions. 

  • Une perceuse
  • Un marteau
  • Des forets
  • Des Vis
  • Un seau
  • Grattoir à peinture
  • Un mastic époxy pour reboucher le bois
  • Ponceuse orbitale
  • Papier sablé de grains
  • Un aspirateur
  • Un souffleur pour feuilles

Si vous ne disposez pas des outils nécessaires, vous pouvez toujours les louer pour vous faire économiser des frais supplémentaires sur les travaux.

Quel type de bois, quelle essence ?

Avant de commencer à poncer une terrasse, nous devons identifier le type de bois dont il s’agit. La plupart des ponçages fonctionneront avec tous types de bois, mais s’il s’agit d’un bois composite, il faudra agir différemment. Voici les types de bois que vous pouvez poncer:

– Bois feuillu: ils peuvent être identifiés car ce sont une nature de bois: les feuillus. Il est préférable de travailler ce bois en utilisant un papier sablé de faible grain pour éliminer les imperfections très visibles.

– Bois de résineux: généralement, il s’agit de conifères. Pour ne pas le maltraiter, nous devrons travailler ce bois au préalable avec un papier sablé de grain relativement élevé.

– Bois de construction pressurisé: cette dernière catégorie est le bois traité avec des agents de conservation pour le conserver plus longtemps en bon état. Le problème avec ce bois est que les produits chimiques utilisés sont dangereux, nous devrons donc le poncer à l’aide d’un masque, de lunettes et de gants.

Etape 1: un nettoyage en profondeur

Avant de poncer une surface, nous devons la nettoyer pour éviter les imperfections rendant le travail en aval plus difficile. Par exemple, les moisissures ne permettent pas au papier de verre de « glisser » correctement, ce qui entraîne souvent un travail bâclé.

Pour nettoyer, nous avons des options qui s’adaptent à chaque type de saleté, telles que l’eau et le savon, qui permettent d’éliminer efficacement la poussière « de surface. » Pour la graisse, la meilleure alternative est le phosphate trisodique, mais attention à son utilisation (lisea bien la notice et portez des gants). En cas de moisissure, un peu d’eau de javel devrait suffire à l’enlever. Enfin, nous avons le nettoyeur de terrasse électrique, comme le Karcher, adapté aux terrasses en bois, qui effectue les travaux de nettoyage les plus en profondeur, mais il est également très abrasif et dangereux si mal utilisé. Veillez toujours à garder une certaine distance entre la buse et le plancher.

Le Karcher n’est pas recommandé pour les bois dits résineux, car ces derniers peuvent être gravement endommagés par l’eau. Si nous continuons à utiliser de l’eau sous pression pour le lavage, assurez-vous qu’aucune fibre de bois n’est « cassée », sinon arrêtez de l’utiliser. Assurez-vous également que le jet sort comme un jet dit « ventilateur » afin qu’il n’ait pas une incidence aussi forte. Evitez les buses qui tournent sur elles-mêmes.

Si pendant le lavage des fibres du bois ont été cassées (qu’elles soient dures ou molles), il convient de les poncer avant d’appliquer d’autres traitements tels que la peinture ou le vernis.

Etape 2: Poncer la terrasse

La préparation au ponçage étant terminée, il est temps de programmer le ponçage. 

Nous insistons sur la notion de « programmer » parce que vous devez vous assurer qu’il ne pleuvra pas dans les prochains jours car l’humidité peut généralement contribuer à gonfler le bois. Si cela se produit, il sera nécessaire d’attendre le séchage et répéter le processus de nettoyage.

Le processus de ponçage commence par une ponceuse à bande. Cela peut commencer avec un papier à grains entre 30 et 50 pour éliminer les plus grandes imperfections. Pour les plus petits détails, il sera préférable d’utiliser une petit ponceuse portative, afin d’atteindre les petites surfaces.

Concepts de base de ponçage

La taille du grain

Le numéro imprimé au dos du papier de verre correspond au grain ou au grade. Celui-ci sert à présenter le nombre de particules présentes par centimètre carré. Autrement dit, plus le nombre est bas, moins il est granulé, de sorte que cela fonctionne mieux sur les matériaux durs. Le papier abrasif avec des chiffres élevés est plus lisse, ses finitions sont plus douces.

Le Ponçage manuel

Lors du ponçage d’une terrasse avant l’étape de peinture, il est préférable de terminer le travail avec un ponçage à la main. Ce type de ponçage nous donne davantage de contrôle sur l’ensemble du travail, nous permettant ainsi de travailler sur de petits détails qu’une machine aurait du mal à réaliser.

Si nous avons besoin de mieux tenir dans la main le papier de verre, nous pouvons essayer de l’envelopper dans un morceau de bois de la taille de la paume de la main. Il existe également des supports professionnels pour installer le papier de verre (voir dans les magasins spécialisés).

Les ponceuses électriques: que valent-elles ?

Lorsque nous recherchons à aller plus vite en besogne, il est évident que nous avons besoin d’une ponceuse électrique. Il existe de nombreux types de dispositifs de ponçage, à partir desquels on peut poncer les petits surfaces comme les grandes surfaces.

Poncer dans le sens du bois

Si vous regardez de plus près à la surface du bois, vous verrez qu’il présente des stries qui suivent une direction. Veillez à poncer dans le même sens, de sorte que les marques laissées lors du ponçage correspondent au sens du grain. Ce sera plus esthétique ainsi.

Le ponçage de la terrasse étape par étape

Nous avons passé en revue les connaissances de base du ponçage. Une fois le meuble ou la terrasse en bois nettoyée, nous devons effectuer une dernière inspection avant de passer le papier abrasif ou la ponceuse. Il s’agit simplement de vérifier que chaque vis, clou est ôtée du bois. Si vous en trouvez un ou une, veillez à le désolidariser, le visser ou le remplacer.

Commençons par la surface

Lors du ponçage de la surface de la terrasse, nous devons nous assurer que le sol n’est pas trop lisse, même s’il s’agit d’un bois dur. Lorsque le bois est lisse, grâce à l’utilisation de papier sablé avec des grains supérieurs à 100, il perd de sa porosité, ce qui rend difficile l’imprégnation de la peinture ultérieurement

Il est préférable de travailler avec un grain compris entre 50 et 100, ce qui laisse une finition assez rustique mais toujours plus lisse que si rien n’est fait.

Pensez à poncer les garde-corps également

Lorsque l’heure est venue de peindre les garde-corps, nous pouvons augmenter le niveau de grain à 80 ou 100 pour obtenir une finition nette et agréable à regarder. S’il y a beaucoup de détails complexes sur le garde-corps, nous vous suggérons de poncer manuellement. N’enlevez pas toute la porosité du bois ou il vous sera plus compliqué ultérieurement lorsque vous devrez peindre. Ne laissez pas également d’éclats qui pourraient se transformer en échardes et pourraient nous blesser si nous passons la main sur le bois.

Enlevez la poussière avant de peindre

Ne peignez jamais s’il y a encore de la poussière sur le bois. Elle risque de coller à la brosse, ou pire encore, agir comme une couche protectrice empêchant la peinture d’atteindre le bois. 

L’autre option disponible consiste à utiliser des chiffons microfibres. Il suffit d’utiliser une nouveau chiffon (ou le nettoyer puis le laisser sécher) chaque fois qu’il est saturé de poussières.

Appliquer la finition finale

Puisque nous travaillons sur des types de bois d’extérieur, nous devrons utiliser une peinture spécialement créée pour résister aux intempéries et variations climatiques. 

Attendez que la peinture sèche entre 24 et 48 heures avant de placer les meubles d’extérieur (qui se trouvaient à l’intérieur) et remarcher sur la terrasse en bois. Les meubles plus lourds ou dotés de supports en métal peuvent rayer facilement le sol et doivent être replacés après au moins 5 à 6 jours après la couche de peinture.

Et voila, nous avons terminé le processus de rénovation de notre terrasse. Si vous trouvez de bons prix en magasin, cela ne devrait pas coûter plus de 150 à 200 euros si vous le faites vous-même. Les professionnels peuvent vous faire payer entre 800 et 2000 euros pour une terrasse de 15M2. Le faire vous-même vous permet donc d’économiser beaucoup d’argent !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici