Canapé en palette : tuto fabrication + 30 idées déco

Pour donner une touche unique à votre cadre de vie, nul besoin de disposer d’objets trop coûteux. Autour de vous, il existe des objets simples et très économiques que vous pourriez utiliser pour personnaliser votre espace. À cet effet, les palettes sont très utilisées aujourd’hui pour la confection des canapés. Le canapé en palette offre une touche personnelle à votre décor intérieur et même extérieur. 

Choisir un canapé en palette : pour quelles raisons ? 

Bien plus qu’un simple effet de mode, le canapé en palette est un must have qu’il faut avoir chez soi. Il est très apprécié de ses utilisateurs pour de nombreuses raisons. En voici quelques-unes d’entre elles. 

Meuble économique et surtout écologique

Le canapé en palette est un meuble écologique. En effet, il est conçu principalement avec du bois ; un matériau naturel et non traité. En récupérant ici et là des palettes de bois pour la fabrication de votre canapé, vous posez un acte écologique dans la mesure où vous œuvrez pour la préservation de la planète.

En outre, le canapé en palette peut être installé partout dans une maison. Il y va du jardin à la chambre des enfants en passant par le salon. Aussi, c’est un meuble accessible en raison du prix bas auquel il est vendu. Le bois, sa matière première est facilement accessible. Par ailleurs, vous pourriez confectionner de vos propres mains votre meuble. Vous ferez d’ailleurs beaucoup d’économies. 

Meuble ergonomique et durable

L’autre avantage du canapé en palette est sa robustesse et sa solidité. Ordinairement, la palette est utilisée pour le stockage des objets très volumineux. Il est donc tout à fait normal qu’un meuble conçu dans un matériau aussi solide puisse avoir une longue durée de vie. 

Outre sa robustesse, le canapé en palette se retrouve dans le commerce en différents modèles et en diverses tailles. À vous de choisir la taille ainsi que le modèle qui correspond le mieux à votre appartement. Il est très pratique et facile à déplacer d’une pièce à une autre. 

Meuble esthétique

Le canapé en palette présente l’avantage d’être utilisé partout. Il peut être utilisé aussi bien pour un aménagement extérieur qu’intérieur. C’est un meuble qui apporte à votre décoration une touche unique. En effet, vous pouvez en confectionner ou en commander un à votre goût. La décoration, mais aussi la taille de ce type de meuble sont conçue sur mesure. Il peut donc s’intégrer facilement à la décoration de votre habitat. 

Fabriquer soi-même un canapé en palette : comment s’y prendre ?

Maintenant que vous en saviez un peu plus sur l’utilité d’un canapé en palette, vous souhaitez bien en fabriquer un par vous-même. Toutefois, avant de vous lancer dans cette nouvelle aventure, évaluez l’espace disponible chez vous. En effet, c’est en fonction de l’espace dont vous disposez que vous choisirez les mensurations des palettes à utiliser. Voici, comment il faut procéder pour fabriquer un canapé en palette de vos mains.

Pour confectionner votre canapé en palette, vous auriez besoin des outils suivants : les palettes, des roulettes, des serre-joints, un scribouilleur, un tourne-ponce, un mesureur, des clous torsadés, un marteau, un tournevis motorisé. 

Une fois que vous aurez tous ces outils à votre disposition, faites polir toutes les palettes. Cette étape est très importante, car c’est grâce à elle que vos palettes seront plus agréables, plus lisses. Par la suite, il faut que vous mettiez en place l’assise. Pour y parvenir, fixez deux palettes à l’aide des vis.

 Pour ce qui concerne le dossier, défaites la palette afin de choisir le bois à utiliser. Une fois votre bois choisi, disposez-la très ingénieusement dans l’assise. Ici, il faudra bien la disposer pour que le dossier soit solide.

Pour plus d’idées, n’hésitez pas à consulter en ligne des vidéos DIY, des tutoriels sur YouTube. Procurez-vous des livres pour en savoir un peu plus sur comment il faut s’y prendre pour fabriquer un canapé en palette pas cher.

S’offrir un canapé en palette : quels sont les critères de choix ? 

Dans votre canapé en palette, vous pourriez vous détendre, et éventuellement vous y coucher. Pour cela, vous souhaitez bien en avoir un chez vous. Seulement, vous n’aviez pas le temps pour en fabriquer un vous-même. Découvrez ici les conseils pour faire un meilleur choix d’achat. 

La taille

Avant tout, il est nécessaire de prendre en compte l’espace ainsi que la configuration de la pièce où vous souhaitez l’installer. En effet, la taille de votre canapé en palette doit correspondre aux dimensions de la pièce où il doit être installé. Il ne doit pas être trop petit, ni trop grand. 

Si l’espace est trop petit, l’idéal serait qu’il n’encombre pas et que la circulation dans la pièce puisse être aisée. Si votre canapé doit être installé dans un coin du salon, privilégiez un canapé d’angle. Ce modèle de canapé vous offre des assises supplémentaires.

Le confort et le design

Le choix de votre canapé en palette dépend de vos besoins, mais aussi de vos goûts. Préférez-vous un modèle contemporain ou scandinave ? Plusieurs formes de canapés en palette existent aujourd’hui dans le commerce. Pour ce qui est des coussins, les industries mettent à votre disposition une vaste palette de couleur. 

Si vous avez des animaux, des enfants, nous vous recommandons des coussins antitaches. Ils sont plus faciles à laver. 

Le revêtement des coussins

Le choix du revêtement des coussins de votre canapé en palette repose tant sur le côté pratique que sur l’aspect esthétique. 

  • Le synthétique : ce revêtement vous séduira de par sa diversité. En plus, il est facile à entretenir. 
  • Le nubuck : c’est une matière résistante aux taches. Beaucoup l’apprécient pour son côté vintage. Cependant, c’est une matière sensible aux griffes d’animaux.
  • Le coton : c’est une matière un peu couteuse. Ce tissu n’attire pas la poussière. Toutefois, il nécessite un traitement antitache.
  • Le velours : revêtement assez doux, il est disponible en plusieurs couleurs.
  • Le cuir : c’est un matériau qui garde son côté esthétique même lorsqu’il vieillit. Cependant, il est fragile et onéreux. En plus, il nécessite beaucoup d’entretien.

Acheter un canapé en palette : où aller ? 

L’achat d’un canapé en palette est une option généralement choisie par les personnes qui ne souhaitent pas bricoler. Si vous faites partie de ces personnes, ceci devrait vous plaire. 

Les grandes surfaces

Le canapé en palette est disponible dans les grandes surfaces. Face à la demande de plus en plus grande, beaucoup de magasins proposent aujourd’hui une grande variété de modèles de canapé en palette. Vous y trouverez des modèles accessibles de tous. 

Les magasins en ligne

Grâce aux innovations technologiques, il vous est offert la possibilité d’acheter votre canapé en palette sur un site dédié aux ventes en ligne. Amazon, Etsy, alittleMarket.com sont quelques-uns de ces sites qui vous proposeront des articles de qualité, quel que soit votre budget. 

Canapé en palette : où l’installer ? 

Maintenant que vous vous êtes procuré votre canapé en palette, il ne reste plus que l’endroit où il devra être installé. Le canapé en palette est un meuble qui peut être placé un peu partout dans la maison du moment où vous avez de l’espace. 

Le jardin : si vous avez de l’espace dans votre jardin. N’hésitez pas à y installer votre canapé en palette. Vous pourrez vous y assoir pour lire un livre, ou juste pour vous détendre. 

Le salon : le canapé est le meuble phare du salon. Alors, si vous souhaitez y installer un canapé en palette, il est important de le disposer en fonction de la structure de cette pièce. Par exemple, si votre salon dispose d’un angle, il serait préférable d’opter pour un modèle de canapé d’angle. Ainsi, la circulation dans le salon serait plus aisée. 

La chambre : qu’il s’agisse de votre chambre à coucher ou celle de vos enfants, le canapé en palette y trouve parfaitement sa place. Placez-le contre le mur de manière à ce que la circulation dans la chambre soit plus facile. Inspirez-vous des photos postées sur internet pour avoir un visuel de comment disposer votre canapé en palette. 

Canapé en palette : comment en prendre soin ?

Votre canapé en palette nécessite un entretien pour garder durablement son éclat. Pour l’entretien usuel, utilisez une éponge humide et un savon de Marseille. Vous pourriez également imbiber d’eau un chiffon en microfibres pour le nettoyage de votre canapé en palette. 

De temps à autre, il est nécessaire de faire un entretien en profondeur. Ceci est important pour protéger votre meuble contre diverses agressions extérieures. Ce type de traitement peut être fait tous les six mois ou au moins une fois dans l’année. 

Pour ce type de traitement, vous pourriez utiliser l’huile de lin. Cependant, avant toute chose, assurez-vous que les palettes sont propres, sans poussière. Utilisez une ponceuse électrique ou un papier abrasif pour rendre vos palettes lisses. Diluez l’huile de lin pour moitié dans de l’essence de térébenthine puis étalez-la sur les palettes à l’aide d’un pinceau. Ici, faites très attention et étalez l’huile dans le même sens que les bois. 

Pour rendre votre huile plus fluide, faites-la tiédir au bain-marie. Évitez de vous arrêter pendant l’application de l’huile de lin. Ceci éviterait les traces de reprises. Une fois que votre palette est bien sèche, faites passer sur la surface du papier de verre très fin. Pour ce qui est des coussins de votre canapé en palette, l’entretien se fera en fonction du type de revêtement utilisé pour la conception des coussins.

Fabriquer un canapé en palette

huile de coude et ça y est, vous voici avec l’étoffe d’un héros de la bricole. Mais à tout brave son épreuve, et vous vous demandez sans doute comment vous exercer au mieux. Fabriquer un canapé en palette est l’une des solutions les plus pertinentes. Adeptes du bricolage, du DIY et de la décoration du chez-soi, à vos outils ! Nous allons voir comment créer un mobilier punchy et reconnaissable d’entre tous, une pièce maîtresse qui montrera à vos invités toute votre créativité.

Mais tout d’abord, pourquoi au juste assembler un canapé en palettes ? De manière pragmatique parce qu’il deviendra un point de chute et de repos bienvenu lorsqu’entre deux productions vous aurez envie de vous poser quelque peu. Ensuite parce qu’il s’agencera parfaitement dans votre espace quotidien ! Car la première qualité d’un divan en palette c’est justement sa variabilité et de fait, son adaptabilité. Ce qui offre plusieurs avantages notables et à moindres frais.

A condition, forcément, d’avoir ce qu’il vous faut sous la main. Pour l’outillage, aucun souci, la liste est simple. De quoi découper, de quoi poncer, de quoi fixer. Pour ce dernier point, il y a principalement deux écoles. D’un côté, marteau et clous, de l’autre la perceuse ! Vis et écrous pour la compléter. Un groupe ou l’autre, ou bien tout à la fois et vous voilà prêts à relier le plus important, les palettes, évidemment. Mais avant de parler de la matière première à notre projet, rassurez-vous, les clous et les vis font bon ménage si jamais vous songez surtout à la solidité de votre ouvrage. Néanmoins, la petite astuce décorative fait qu’il est préférable de cacher, autant que possible, la présence de l’un des deux. Il faut bien qu’il y en ait un qui gagne, après tout ! Pour en terminer avec cette question, si les vis à bois modernes et autres vis de maintien offrent assurément le meilleur compromis en termes d’accroche, soyez rassurés sur le fait qu’une palette superposée sur une autre offre assez de points de contact pour l’utilisation de simples clous.

Donc, les palettes maintenant. Il y en a de différentes sortes, tailles et formes et heureusement les multiples variantes restent sensiblement proches les unes des autres. Pour qui aura la curiosité de se renseigner, avant même d’en récupérer, il tombera forcément sur tout un tas de certifications et de terminologies, palette EUREPAL, réversibles, deux ou quatre entrées, etc. Cependant, ici, ne nous embêtons pas tant avec tout ça. Ici, il faut se débrouiller pour récupérer des palettes de la même taille. Au nombre de trois ou quatre pour un premier petit canapé d’appoint de deux places, histoire de se faire la main. Compter le double si vous souhaitez vous faire plaisir, rallonger la base, tenter une forme d’angle, rajouter un petit fauteuil…

Idéalement, pour l’assise, deux palettes semblent être le choix le plus judicieux. Pour cause, une palette ça peut peser jusqu’à trente kilos. Alors un canapé en palette… D’autant plus que vous aurez très probablement à cœur de le voir mobile, ce petit coin de repos. De fait, si vous deviez rajouter des roulettes, ou quelconques autres types de pattes, il vous faut songer à la hauteur. En effet, on y pense toujours trop tard ou presque, tout concentré sur la place qu’il va occuper au sol ! Pour terminer, la palette offre aussi un autre aspect intéressant : esthétiquement, ce sera au top, il vous suffit en effet de placer ces pieds au creux même séparant les appuis de cette dernière. Cela vous permettra de rehausser très légèrement cette base, lui donnant un côté aérien, tout en cachant les éléments de mobilités qui ont souvent tendance à surcharger visuellement votre bricole.

D’accord, sur le papier, ça a l’air chouette tout ça, mais dans la pratique ? Une fois face à vos divers éléments,

  1. Commencez par calculer la place au sol. Peu importe que la palette soit mise en longueur ou en largeur évidemment : cela dépendra de votre espace et de vos envies. Mais, pour la suite du prochain déroulé, nous prendrons le cas où la palette est étalée dans sa longueur, offrant donc moins de profondeur pour s’y asseoir, mais évidemment plus de places pour les invités. Ce choix est doublement préférable dans le sens où cela minimisera les découpes à faire ensuite.
  2. Si vous comptez rajouter des pieds fixes, c’est maintenant que ça se passe. Contrairement aux roues en effet, il faut accrocher ces pieds via le dessus de la planche à laquelle ils seront accolés. Cette étape se révèlerait bien plus compliquée autrement. Ne ménagez pas cette fixation, optez pour les vis tirefond. C’est sans aucun doute l’une des parties de votre assemblage qui sera le plus sujette aux forces extérieures.
  3. Doublez ensuite chaque palette au sol. Pour les clous, dans les encablures, disposez-les en biais pour une meilleure accroche. Une précaution pour les vis en bord de planche, effectuez un premier trou fin à la perceuse pour éviter que le bois puisse se fendre sinon.
  4. Si vous comptez rajouter des roues, cela peut attendre ce moment. Contrairement aux pieds, la plupart des roulettes trouvables dans le commerce se fixent de leur côté, donc en dessous de votre structure. Prenez pour cette étape le temps de mesurer ces dernières, et de rajouter une cale si besoin est, en vue de les faire dépasser de quelques centimètres des pieds naturels de la palette.

A partir de là, après avoir poncé votre ensemble, vous aurez le minimum et pourrez donc à l’aide de mousses et de tissus confectionnés, créer la partie confort de votre canapé. Sinon, il vous faudra forcément passer par l’option achats.

Mais il y a encore à faire ! Le dossier est évidemment un élément qui peut se montrer essentiel. Ici, deux possibilités s’offrent à vous. Un appui fixe ou amovible. Prenons donc maintenant la troisième palette.

  1. En plan fixe et droit, guère d’obstacles. Là encore, favorisez la meilleure accroche, il ne faudrait pas que vous tombiez à la renverse en vous asseyant. Multipliez donc les vis tirefonds. Fixer votre dernière palette derrière votre siège et non au-dessus.
  2. L’appui amovible vous permettra plus de modularités. S’il s’agit d’une palette europe, elle possède cinq planches sur sa partie supérieure. Sciez au plus près de la seconde latte entre cette dernière et la partie centrale de la palette. Vous devez obtenir, de la plus grande partie restante, un dossier d’une hauteur de trois planches, supplantées de trois traverses qui dépassent légèrement. Celles-ci sont importantes, et vont assez naturellement s’encastrer entre les planches de votre assise. A vous de voir donc où régler la profondeur de votre canapé : Cette variante offre la possibilité de pouvoir passer d’un concept un peu bistrot à une forme plus lounge. Dans l’état, vous pouvez voir transparaître l’idée puisqu’en plus ce dossier sera légèrement incliné ! Un dernier rajout cependant, et évident : prenez soin de garder le rebut, il va servir maintenant. En effet, poser votre dossier à même le fauteuil ne sera pas suffisant. Il faut récupérer les planches mises de côté pour les glisser dans leur hauteur derrière les lattes afin de renforcer le dossier. Fixez-les, et voilà, vous pouvez désormais profiter d’un appui modulable, légèrement incliné, et profitant de deux contacts qui répartissent les forces de pression en souplesse.

Là encore, il s’agira de poncer tout cela avant d’y poser la dernière touche de votre œuvre, les coussins !

Une fois cette entreprise terminée, n’oubliez pas de traiter le bois avant de le peindre puis le vernir. L’effet sera sans doute aucun garanti !

Ainsi s’achève cette escarmouche, vous pouvez désormais savourer un moment de répit avant votre prochaine occupation bricoleuse.

Marc
Salut, c'est Marc, je tiens ce blog pour vous faire partager mes coups de coeur déco et mes conseils de bricolage lorsque je maitrise le sujet. Après 15 ans à faire grandir ma passion pour la déco et le DIY, je passe de l'autre côté de l'écran pour vous parler des sujets qui m'intéressent et qui je l'espère vous intéresseront également !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Lisez aussi