Boîte à idées

5 étapes pour offrir une seconde jeunesse à un escalier en bois

Le bois est indémodable et au niveau des escaliers, il ajoute du cachet et beaucoup d’élégance… Voilà pourquoi, si vous avez la chance d’avoir un escalier en bois, il convient de le moderniser afin de le voir rayonner au sein de votre aménagement. Réparations, travaux de peinture et touche finale, découvrez toutes les étapes nécessaires pour relooker un escalier en bois !

Dresser un bilan de votre escalier

Prenez le temps d’observer chaque élément de votre escalier, aussi bien les marches que la rambarde. Cela vous permet d’établir un diagnostic et surtout, de constater l’ampleur des dégâts pour adapter la rénovation. C’est important pour faire un choix, établir un budget ou encore sélectionner la meilleure marche à suivre…

Préparer la rénovation de l’escalier en bois

Offrir une seconde jeunesse à votre escalier en bois demande un peu de préparation pour assurer la réussite de votre rénovation. Pour cela respectez les étapes suivantes…

Nettoyer minutieusement

Tout commence par un brin de ménage, pour cela misez sur un décapage du bois si ce dernier se pare d’un vieux revêtement. Par la suite, laver le tout à l’aide d’un produit décapant contenant de la soude comme le fameux Saint-Marc.

Pour maximiser votre nettoyage, mélanger le produit d’entretien avec de l’eau chaude et munissez-vous d’une brosse souple. Pensez à protéger votre peau à l’aide de gants et n’hésitez pas à vous équiper d’un masque.

Réparer et reboucher

Une fois votre décapage terminé, attendez le séchage complet de l’escalier pour réparer toutes les imperfections. Achetez un enduit spécial bois et surtout, sélectionnez une pâte à bois avec la bonne nuance puisque toutes les essences sont différentes. Reboucher les fissures et les trous à l’aide d’une spatule et laissez sécher.

rajeunir un escalier
Escalier en bois ancien remis au goût du jour.

Poncer

Une fois que vous avez terminé ces deux premières étapes de remise en forme, il convient de terminer la réparation de l’escalier en bois par un léger ponçage. Pour poncer comme il se doit, suivez le sens de la fibre. Attention, notez bien que

  • Pour poncer un escalier en bois ciré ou huilé, misez sur un papier de verre avec des grains allant de 40 à 120 ;
  • Pour un escalier vernis ou peint, préférez une ponceuse électrique.

Surtout, n’oubliez pas de dépoussiérer chaque marche après cette étape pour retirer toutes les particules.

Appliquer une sous-couche sur l’escalier en bois

Continuez de rénover votre escalier en bois à l’aide d’une sous-couche ! Elle est indispensable pour maintenir les futures couches qui vont prendre place sur les marches. En effet, l’escalier est un lieu de passage, fréquemment emprunté, sans une couche de préparation, il sera plus sujet à l’usure.

Qui plus est, la sous-couche agit comme un préparateur, elle réduit le risque d’absorption de votre peinture. Autrement dit, son rôle est de favoriser la tenue et l’adhérence, mais aussi vous garantir un excellent rendu, durablement esthétique.

Pour l’appliquer, il suffit d’utiliser un pinceau plat et d’appliquer la couche d’apprêt du haut vers le bas. L’astuce en plus : couvrir une marche sur deux, patienter jusqu’au séchage avant de couvrir le reste de l’escalier.

Couvrir l’escalier à l’aide d’une peinture adaptée

La peinture permet de couvrir le bois et de lui offrir un aspect plus contemporain, voire design, à condition de bien la choisir évidemment. Pour peindre un escalier, il faut procéder par étape et surtout, choisir le style de votre relooking. Voici la marche à suivre :

  • Commencez par la rambarde qui sera facile à peindre avec un pinceau ;
  • Continuez à l’aide d’une brosse à réchampir afin d’atteindre les recoins ou les zones difficiles d’accès ;
  • Poursuivez en appliquant la première couche de peinture pour escalier à l’aide d’une brosse plate en commençant par le haut. Pensez à couvrir une marche sur deux et à déposer la peinture en deux étapes pour vous faciliter la vie ;
  • Patientez jusqu’au séchage complet et reproduisez cette étape sur les autres marches ;
  • Poncez légèrement la couche numéro un pour assurer l’adhérence de la seconde ;
  • Appliquez la seconde couche sur les marches et contremarches tout en veillant à ne pas appliquer trop de peinture.
rajeunir un escalier en bois comment
Pour finir de moderniser un escalier en bois, appliquez un vitrificateur ou un vernis incolore de protection.

Penser au traitement de protection

Soigner la finition de l’escalier en bois ou plutôt sa modernisation avec la touche finale : le traitement protecteur. Ce dernier couvre la peinture et permet une bien meilleure imperméabilité. Il vient parfaire l’ensemble des étapes en offrant une sorte de protection à votre revêtement. La peinture est protégé, moins sujette au frottement et devient alors plus simple à nettoyer quotidiennement.

Pour finir de moderniser un escalier en bois, appliquez un vitrificateur et multipliez les couches (entre 2 et 3). Pour l’installer comme il se doit sur votre boiserie, équipez-vous d’une brosse plate et définissez parmi les finitions suivantes : brillante, mate ou satinée. Il est aussi possible de craquer pour un vitrificateur teinté.

LIRE AUSSI :  Quels sont les avantages d'un escalier quart tournant sur un escalier droit ?

Quels autres revêtements sont disponibles pour couvrir un vieil escalier ?

Sachez que vous n’êtes pas obligé de repeindre un escalier pour le moderniser, vous pouvez aussi le décaper pour ensuite le vernir, le vitrifier ou encore le huiler. Libre à vous de choisir la finition désirée. Il est aussi possible de le parer d’un peu de textile ou encore d’opter pour l’effet escalier en béton. Faites confiance à votre instinct et respectez vos envies pour la rénovation d’escalier !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page